5 conseils pour apprendre la propreté à son lapin

Il est bon de savoir qu’un lapin stérilisé ou castré sera moins tenté de marquer son territoire et sera, de ce fait, plus facilement propre.

1/ Choisissez une litière adaptée

Le choix de la litière est une étape essentielle pour l’apprentissage de la propreté chez le lapin. Vous pouvez opter pour une litière végétale composée de copeaux, de chanvre ou de granulés à base de papier recyclé. Attention, la litière minérale utilisée pour les chats est toxique pour le lapin ! Dans tous les cas, le bac à litière doit posséder des bords hauts afin que le lapin ne déborde pas lorsqu’il se soulagera. Les bacs à litière pour chats sont parfaitement adaptés.

Une petite astuce pour encourager un lapin à faire ses besoins dans sa litière est de disperser un peu de foin à un bout du bac à litière. L’animal sera alors attiré pour manger et devra obligatoirement se placer dans le bac. Et les lapins ont tendance à faire leurs crottes pendant qu’ils mangent. Vous pouvez également placer le lapin dans sa litière juste après chaque repas.

Par ailleurs, n’hésitez pas à tapisser sa cage de paille une fois le bac installé dans cette dernière afin que le lapin puisse faire la différence entre le lieu destiné aux déjections et le reste de sa cage. Pour cela, la cage doit être assez grande.

Share

Crédits : iStock

2/ Placez ses crottes dans le bac à litière

Oui, cela peut paraître étrange, mais ça marche ! Pour faire comprendre à votre lapin qu’il doit désormais faire ses besoins dans son bac à litière, il est nécessaire de ramasser ses crottes et de les déposer chaque soir dans sa litière, et ce durant plusieurs jours. Ainsi, il comprendra de lui-même que cet endroit est réservé pour ses besoins.

Par ailleurs, ne nettoyez pas sa litière trop souvent afin de ne pas bouleverser ses habitudes. Une fois tous les trois jours suffit largement au début. Lorsque votre lapin sera plus âgé et complètement propre, vous pourrez la changer tous les deux jours.

Share

Crédits : iStock

3/ Élargissez son territoire petit à petit

Dans les premiers temps, laissez le lapin dans sa cage afin qu’il s’habitue à son nouvel environnement et qu’il utilise immédiatement son bac à litière. S’il fait ses besoins dans un autre endroit de sa cage, déplacez-y le bac.

Au bout de quelques jours, laissez-le sortir juste à côté de sa cage afin qu’il ait le temps de retourner à sa litière si un besoin pressant se fait sentir. S’il défèque ou urine durant cette sortie, portez-le immédiatement jusqu’à sa litière. Répétez l’opération durant quelques jours à la même heure.

Petit à petit, et si votre lapin a réussi à se retenir lors de ses promenades, laissez-le explorer d’autres lieux de la maison, de plus en plus éloignés de sa litière. Lorsqu’il retournera de lui-même à sa litière, même s’il se trouve dans une autre pièce, cela signifiera qu’il est propre.

Share

Crédits : iStock

4/ Récompensez-le

Comme tout animal, le lapin a besoin d’être encouragé et félicité lorsqu’il apprend quelque chose de nouveau. Lorsque vous voyez votre boule de poils faire ses besoins dans sa litière, n’hésitez pas à abuser des caresses et des félicitations d’usage sur un ton enjoué. Une petite friandise peut également être fortement appréciée.

Le plus important est de se souvenir que la litière doit être perçue comme un lieu agréable et positif.

Share

Crédits : iStock

5/ Ne le grondez pas

Ne criez jamais sur votre lapin. Et bien entendu, ne soyez jamais violent ! Les lapins sont des animaux très sensibles qui peuvent être rapidement traumatisés. Pire, ils peuvent carrément faire une crise cardiaque s’ils ont trop peur (si vous voulez en savoir plus, lisez notre article sur les lapins qui peuvent mourir de peur).

Si votre lapin se soulage devant vous dans un endroit inapproprié, surtout ne le grondez pas. Attrapez-le délicatement et installez-le dans sa litière. Et le tout, avec le sourire !

artigos recomendados